salle-de-bain-slow-ecolo-zero-dechet

Quand on s’engage sur la voie du minimalisme et qu’on souhaite consommer de manière plus responsable, on commence souvent par opérer quelques changements dans la salle de bain. En tout cas ce fut mon cas ; c’est même grâce à cette pièce que j’ai eu envie de pousser ma démarche un peu plus loin… comme par exemple vider mon dressing et opter pour une garde-robe capsule. Voilà comment j’ai commencé :

– 5 gestes slow-écolo à adopter dans la salle de bain –


salle-de-bain-slow-ecolo-zero-dechet

Eviter le plastique

Si on fait l’inventaire de ce qui se trouve dans la poubelle de notre salle de bain, on trouve souvent beaucoup de plastique. Une des idées pour réduire son usage, c’est de se tourner vers d’autres matériaux, durables ou encore compostables. Par exemple, j’ai choisi un peigne en bois de hêtre et une brosse a dents en bambou 100 % biodégradable. Et pour le dentifrice ? J’ai testé une version solide et rechargeable… ce qui nous amène à mon deuxième point.

salle-de-bain-slow-ecolo-zero-dechet-peigne-bois

salle-de-bain-slow-ecolo-zero-dechet-brosse-a-dents-bambou-dentifrice-solide

(Re)découvrir les produits solides 

Je reviens donc un instant sur le dentifrice solide que j’ai testé. Je dois dire que je ne l’utilise pas tous les jours, et cela pour deux raisons : premièrement, mon dentiste me l’a déconseillé, pour moi qui suis sujette aux caries. Selon lui, j’aurais besoin d’un produit à base de fluor. La deuxième raison, je vais être honnête, est que je ne trouve pas mon haleine assez fraîche avec un dentifrice de ce genre. C’est certainement une question d’habitude…

Concernant les autres produits cosmétiques solides que j’utilise au quotidien, j’ai choisi de me laver le corps avec un savon tout ce qu’il y a de plus classique, les cheveux avec un shampoing Lamazuna et le visage avec le nettoyant Movis de Lush (un coup de coeur). J’en suis très satisfaite ; mais la vraie révolution pour moi concerne le déodorant solide que j’ai adopté depuis plusieurs mois maintenant : il s’agit de Fresh Up de la marque française, naturelle et vegan Pachamamaï. Pour faire court, je n’ai jamais testé un déodorant aussi efficace. Je n’ai plus peur des odeurs désagréables en fin de journée, je n’ai même plus besoin de changer de tee-shirt ou de pull chaque jour. C’est assez incroyable en fait, alors que j’ai dû essayer tous les déodorants de mon supermarché, sans jamais trouver quoi que ce soit qui me convienne.

salle-de-bain-slow-ecolo-zero-dechet-savon-shampoing-nettoyant-visage-solide

salle-de-bain-slow-ecolo-zero-dechet-deodorant-solide-pachamamai

Déodorant naturel Fresh Up de Pachamamaï

Dire non au jetable, oui au lavable 

J’ai décidé de ne plus acheter de lingettes démaquillantes ni de cotons. Pour les remplacer, j’ai choisi des alternatives lavables : j’utilise des lingettes microfibres que je passe sous l’eau pour me démaquiller. C’est efficace pour un maquillage léger. Pour l’application de certains produits comme une lotion tonique, j’ai acheté des cotons lavables en coton bio biface de la marque Les tendances d’Emma. Dès que je fais une machine à laver, je les mets avec mon linge et jusqu’ici, tout se passe très bien.

J’ai aussi voulu virer les cotons-tiges de ma salle de bain, j’ai donc essayé de les remplacer par un oriculi en inox. Là encore, c’est une question d’habitude, mais j’ai encore beaucoup de mal à me passer des cotons-tiges traditionnels (que ce soit pour sa fonction de base ou aussi faire des retouches maquillage).

salle-de-bain-slow-ecolo-zero-dechet-lingettes-demaquillantes-cotons-lavables

salle-de-bain-slow-ecolo-zero-dechet-oriculi-inox

Adopter les fibres naturelles

Il y a peu, j’ai découvert l’éponge Loofah, qui est en fait une variété de plante de la même famille que les courges et les concombres. Une fois nettoyée et séchée, on s’en sert pour exfolier la peau sous la douche, mais aussi dans mon cas… pour faire la vaisselle ! Voir le billet sur mes 10 astuces slow-écolo dans la cuisine.
salle-de-bain-slow-ecolo-zero-dechet-eponge-loofah

Choisir des produits multifonctions 

Pour terminer, j’ai voulu investir dans certains produits, comme le gel d’Aloe Vera qui a de nombreuses vertus. Je m’en sers par exemple en soin quotidien pour le visage mais aussi pour hydrater mon corps, coiffer mes cheveux, apaiser les petites égratignures et brûlures, ou encore calmer les démangeaisons.  Dans le même genre, il y a l’huile de coco, géniale pour le rasage, le démaquillage, l’hydratation en général… et pour cuisiner aussi. Enfin, j’applique de l’huile végétale de pomme sur le visage le matin, mixée à l’Aloe Vera, pour nourrir, protéger et raffermir ma peau.

salle-de-bain-slow-ecolo-zero-dechet-huiles-vegetales-aloe-vera

Si vous êtes intéressés par ce genre de produits, je vous conseille de fouiner sur le site slow cosmetique, une vraie mine d’or !

Et vous, quels sont vos gestes slow-écolo dans la salle de bain ? 

Merci de m’avoir lue & au plaisir de vous lire,

Mots En Scène

Blog à tendance minimaliste et slow lifestyle

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookPinterestGoogle Plus

Share:
Written by Mots En Scène
Blog à tendance minimaliste et slow lifestyle