pic-du-midi-de-bigorre-clouds-sky-view-panormama-ciel-nuages-sunset-montagnes-mountains

Le 14 juillet dernier, j’ai eu la chance de me rendre au Pic du Midi de Bigorre pour un événement unique. Il était impensable de ne pas vous en parler, et cela pour plusieurs raisons. La première, c’est le site en lui-même, qui offre un panorama exceptionnel des Pyrénées à plus de 2800 mètres d’altitude (2877 pour être exacte). La seconde, c’est le concert en plein air auquel j’ai assisté, qui était tout simplement magique. Je vous embarque avec moi pour revivre cette belle soirée d’été…

– Musique au Pic du Midi de Bigorre – 

pic-du-midi-de-bigorre-clouds-sky-view-panormama-ciel-nuages-sunset-montagnes-mountains

C’était une première pour moi (pourtant je vis à deux heures de route du pic). On m’avait dit que c’était un endroit qu’il ne fallait pas manquer, mais j’ai attendu un événement spécial pour m’y rendre. En effet, en période estivale, des musiciens se produisent régulièrement au pic ; et lorsque j’ai vu que Murray Head allait donner un concert pour la soirée du 14 juillet, je me suis dit qu’il fallait que je saute sur l’occasion.

Je suis donc partie sur les routes sinueuses, tout en profitant déjà des beaux paysages qu’offrent les Pyrénées depuis la terre ferme.  Premier stop à la station de ski La Mongie, où un parking gratuit est mis à la disposition des visiteurs. On embarque ensuite dans un téléphérique, qui nous amène vers le pic en deux étapes. A 2341 mètres, au Pic du Taoulet, on change de cabine pour cette fois, atteindre le sommet. En tout et pour tout, l’ascension dure 15 minutes.

Les portes s’ouvrent, et il n’y a plus qu’à contempler le décor assez incroyable, je dirais même irréel : la couche de nuages ressemble à l’écume de la mer, les montagnes à des rochers… Mais plutôt que de vous barber en comparaisons et adjectifs qualificatifs, je vous laisse voir par vous-même :

– Pic du Midi de bigorre –

pic-du-midi-de-bigorre-clouds-sky-view-panormama-ciel-nuages-montagnes-mountains-telepherique

pic-du-midi-de-bigorre-clouds-sky-view-panormama-ciel-nuages-montagnes-mountains

pic-du-midi-de-bigorre-clouds-sky-view-panormama-ciel-nuages-montagnes-mountains-ulm-fly

pic-du-midi-de-bigorre-clouds-sky-view-panormama-ciel-nuages-montagnes-mountains-ulm-fly

pic-du-midi-de-bigorre-clouds-sky-view-panormama-ciel-nuages-montagnes-mountains

pic-du-midi-de-bigorre-clouds-sky-view-panormama-ciel-nuages-montagnes-mountains

pic-du-midi-de-bigorre-clouds-sky-view-panormama-ciel-nuages-montagnes-mountains

pic-du-midi-de-bigorre-sky-view-panormama

pic-du-midi-de-bigorre-clouds-sky-view-panormama-ciel-nuages-sunset-montagnes-mountains

pic-du-midi-de-bigorre-clouds-sky-view-panormama-ciel-nuages-sunset-montagnes-mountains

pic-du-midi-de-bigorre-clouds-sky-view-panormama-ciel-nuages-sunset

pic-du-midi-de-bigorre-sky-view-panormama

– Un concert au sommet du Pic du Midi –

Je l’ignorais avant d’y aller, mais avant de pouvoir applaudir Murray Head et ses musiciens, le groupe Bon Air faisait sa première partie, et ce fut une très belle découverte : entre pop et folk, leur musique est pleine de positivité (qui me fait penser à celle de The Lumineers), et on se laisse envoûter par la voix de la chanteuse Gaëtane. Quand je l’ai vue, j’avais cette sensation étrange de l’avoir déjà rencontrée sans savoir où ni à quelle occasion. Mais en cherchant des infos sur le net, j’ai découvert qu’il s’agit de Gaëtane Abrial, participante et demi-finaliste de la Nouvelle Star en 2007 et protégée d’André Manoukian, avec qui elle a écrit l’album Cheyenne Song. Bref, je vais être très honnête avec vous : à cette époque je n’aimais pas particulièrement cette artiste. En gros, elle ne me faisait ni chaud ni froid. Mais aujourd’hui, je ne reconnais même pas sa voix. Pleine de nuances et de puissance, elle prend aux tripes, et surtout, je trouve que son interprétation a gagné en authenticité. Bref, je vous conseille vivement de suivre ce groupe, puisque j’ai pu avoir un aperçu des chansons qui seront sur leur prochain album (notamment en français), et elles respirent le soleil, le voyage et les soirées sur la plage autour d’un feu de camp…

concert-murray-head-14-juillet-2017-pic-du-midi-de-bigorre-bon-air

concert-murray-head-14-juillet-2017-pic-du-midi-de-bigorre-bon-air

 

– MURRAY HEAD –

Pour rappel, Murray Head est l’auteur de la cultissime chanson Say it ain’t so sortie en 1975. Et pour l’anecdote, cette ballade n’a rien de romantique contrairement à ce que l’on pourrait croire. Il s’agit en fait d’un morceau faisant référence à Joe Jackson, une star du baseball impliquée en 1919 dans une histoire de parties truquées.

Il faut savoir que Murray Head a aujourd’hui 71 ans. Et si je pouvais craindre que sa musique ne soit pas aussi bien qu’avant, mes doutes ont vite été balayés dès le début de son set : il dégage une énergie folle et surtout, sa voix est intacte. Accompagné de musiciens talentueux, il n’hésitait pas à parler au public dans un français irréprochable et avec son sens de l’humour British. Après plus d’une heure trente de concert, j’étais largement conquise.

concert-murray-head-14-juillet-2017-pic-du-midi-de-bigorre

concert-murray-head-14-juillet-2017-pic-du-midi-de-bigorre

concert-murray-head-14-juillet-2017-pic-du-midi-de-bigorre

concert-murray-head-14-juillet-2017-pic-du-midi-de-bigorre

concert-murray-head-14-juillet-2017-pic-du-midi-de-bigorre-harry-fausting-smith

concert-murray-head-14-juillet-2017-pic-du-midi-de-bigorre

concert-murray-head-14-juillet-2017-pic-du-midi-de-bigorre

concert-murray-head-14-juillet-2017-pic-du-midi-de-bigorre

concert-murray-head-14-juillet-2017-pic-du-midi-de-bigorre

concert-murray-head-14-juillet-2017-pic-du-midi-de-bigorre

Si je vous ai convaincus de vous rendre au Pic du Midi, voici quelques infos qui pourront vous servir :

  • Été comme hiver, prévoir des vêtements très chauds. A 19 heures, je buvais une bière en terrasse en débardeur ; à 22 heures, j’étais emmitouflée dans une parka fourrée avec gants et bonnet… Pensez aussi aux lunettes de soleil et à la crème solaire.
  • Amener un pique-nique. Le choix est très limité là-haut et les prix pratiqués sont assez élevés.
  • Concernant le prix justement, j’ai payé 59 euros pour le concert. Ce qui est vraiment avantageux quand on sait que le téléphérique coûte à lui seul 38 euros.
  • Le pic du Midi est un site exceptionnel pour observer les étoiles. Il est possible de réserver une soirée dédiée à cette activité.
  • Comme vous avez pu le voir sur les photos, il semble possible de découvrir le Pic du Midi en parapente. Se renseigner en office de tourisme.

J’espère que cette escapade vous aura plu et on se quitte en musique, évidemment…

Pour suivre mes prochaines aventures, on se retrouve sur ma page Facebook ou mon compte Instagram. En attendant, n’hésitez pas à relire mon dernier billet.

Merci de m’avoir lue & au plaisir de vous lire,

Mots En Scène

Blog à tendance minimaliste et slow lifestyle

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookPinterestGoogle Plus

Share:
Written by Mots En Scène
Blog à tendance minimaliste et slow lifestyle