Peut-on faire les soldes quand on est dans une optique minimaliste ? Oui, je le pense ! C’est justement le moment propice pour investir dans des pièces intemporelles et durables. Comment éviter les achats compulsifs et/ou inutiles ?  Même quand on fait attention, on est jamais à l’abri de faire des erreurs (moi la première), mais grâce à quelques petites astuces simples, on peut quand même espérer faire les bons choix. Voici 5 conseils que j’applique en matière de shopping (pendant les soldes).

 – Faire les soldes en mode minimaliste –

 

combinaison-dentelle-minimaliste-noir-et-blanc-soldes

Trier…

son dressing. Si vous ne l’avez pas encore fait, c’est bien sûr une étape fondamentale pour se rendre compte de ce qu’on a déjà, et donc ne pas acheter une énième paire de boots ou de jeans. En somme, il est question de déterminer quels sont nos véritables besoins.

Faire une liste…

… de nos besoins oui, mais aussi de nos envies. Après tout on a le droit, d’avoir envie d’une pièce, bien qu’on en ait pas fondamentalement besoin. Encore faut-il que cette envie soit durable. Et justement, la noter et y revenir plus tard peut être un bon moyen de se rendre compte si elle est passagère ou non. Enfin, quand arrive le moment des soldes, on peut partir à la recherche de ce qu’il nous faut, mais sans jamais dévier de cette liste. Si vous y avez noté pantalon noir, ne craquez pas pour un vert ; si vous cherchez un pull rouge, ne repartez pas avec un rose… Voilà en quoi une liste est utile : elle nous aide à ne pas dévier de nos objectifs. On peut également faire un repérage pré-soldes pour ne pas céder aux achats compulsifs.

Ranger…

… sa boîte mail ! En gros, se désinscrire de toutes les newsletters des marques qui nous submergent de messages avec des soldes, des livraisons gratuites ou encore des 2 achetés, 1 offert. Avec toutes ces sollicitations, forcément que l’on est tentés… Qui ne le serait pas ? Oui mais voilà, en règle générale, ces achats nous donnent juste l’illusion de faire de bonnes affaires, alors qu’en réalité, ils ne font qu’encombrer nos placards de vêtements dont on a pas besoin et donc, qui ne seront probablement jamais portés.

Fuir…

… les magasins ! A moins d’être vraiment très fort mentalement, entrer « juste pour voir » dans une boutique est plutôt risqué. Encore une fois, c’est une question de tentation. On y trouvera toujours de chouettes pièces qu’on a pas encore, et donc de nouveaux faux-besoins seront créés. Le shopping en ligne peut être une solution, si tant est que l’on sache exactement ce que l’on veut : on tape ce dont on a besoin dans la barre de recherche et basta. Pour ce qui est des pubs sur Internet et notamment sur les réseaux sociaux, à part y passer moins de temps, je n’ai pas encore trouvé de solution miracle.

Tout garder…

Les étiquettes, les tickets de caisse… On a le droit de changer d’avis, pendant un mois pour la plupart des enseignes. Donc pourquoi ne pas se donner un petit temps de réflexion supplémentaire ? Si finalement on a le moindre doute, hop, retour à l’expéditeur.

dressing-minimaliste-noir-et-blanc

Je ne vais pas mentir, il y a une autre chose qui m’aide beaucoup à moins dépenser pendant les soldes : choisir les marques qui me conviennent et surtout celles que je veux éviter. Etant donné que je ne souhaite plus participer à l’industrie de la fast-fashion, le 3/4 des enseignes où j’avais l’habitude de faire du shopping ont disparu de mes « favoris ». Bershka, Forever 21, H&M, New Look, Pull&Bear, Zara… etc etc etc.

Et vous, vous avez des astuces pour faire les soldes de manière minimaliste ? 

Merci de m’avoir lue & au plaisir de vous lire,

Mots En Scène

Blog à tendance minimaliste et slow lifestyle

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookPinterestGoogle Plus

Share:
Written by Mots En Scène
Blog à tendance minimaliste et slow lifestyle