just-want-to-drink-tea-create-stuff-sleep-black-and-white-mots-en-scene-minimalisme

C’est difficile d’écrire un tout premier billet sur un blog. Comment se présenter ? Par quoi commencer ? Ce billet est prêt à être publié depuis pas mal de temps déjà, mais je n’arrête pas d’écrire et d’effacer ce premier paragraphe ; je cherche la bonne phrase, celle qui vous donnera envie de me lire, de découvrir un nouveau blog, alors qu’il en existe déjà des centaines de milliers. Le mieux est encore de se lancer, sans trop réfléchir… Mon envie de minimalisme et d’une consommation plus responsable a débuté par une prise de conscience brutale, un trop-plein de tout qui polluait ma vie et qui m’éloignait de ce qui est réellement important, ou tout du moins de ce qui est important à mes yeux.

– En marche vers le minimalisme –

one-way-panneau

(Sur)consommation

Je suis une enfant de la surconsommation. Je consomme depuis toujours, d’autant plus depuis que je suis devenue adulte, et encore plus depuis que je suis devenue blogueuse. Il me fallait tout, tout de suite. Une minute de satisfaction, pour une bonne dose de culpabilité. Est-ce que j’avais besoin de toutes ces choses ? Est-ce qu’elles me rendaient heureuse ? La réponse est clairement non, puisqu’une fois les étiquettes enlevées, elles s’entassaient chez moi et je les oubliais presque aussi sec.

Je parle au passé, mais malgré ma prise de conscience, je ne suis pas encore tout à fait sortie de cet engrenage ; nous y reviendrons plus bas.

bird-sky-sea-minimalisme

Désencombrement

Un beau jour, j’ai eu besoin de faire le vide, matériellement mais aussi dans ma tête. J’ai donc commencé par désencombrer ma maison : pièce par pièce, j’ai tout vidé, trié, rangé, jeté, donné… Aujourd’hui, j’ai encore beaucoup trop de choses inutiles qui mériteraient de sortir de chez moi, mais déjà, je me sens plus légère.

Comme je le disais plus haut, un désencombrement n’est pas forcément uniquement matériel. Les relations que nous entretenons méritent elles aussi un petit coup de balai de temps à autre.

En tant que blogueuse, j’avais un compte Facebook « pro » en plus du personnel. Dans les deux cas, j’accumulais les « amis », certains que je ne connaissais même pas, d’autres à qui je ne parlais jamais. Toutes les notifications que je recevais chaque jour me demandaient du temps,  un temps que je voulais occuper à autre chose : lire, écrire, passer des moments en famille… A partir de ce constat, j’ai eu envie de tout bazarder. Et puis un matin, j’ai définitivement supprimé mes deux comptes Facebook. J’en ai créé un autre, mais cette fois, en sélectionnant soigneusement les personnes qui feraient partie de mon cercle, des personnes avec qui j’ai réellement envie de partager des petits bouts de ma vie. Un petit peu à la manière des biens matériels, il s’agit de privilégier la qualité à la quantité, ne garder que ce(ux) qui nous procure(nt) de la joie.

kid-blond-girl

Apprentie minimaliste

Je sais qu’en me lançant sur cette voie qu’est le minimalisme et au sens plus large, le mouvement slow, je vais être amenée à me pencher sur des questions qui m’ont rarement traversé l’esprit jusque là, de changer bon nombre de mes habitudes (acheter de manière réfléchie, réduire mes déchets, diminuer ma consommation de viande, favoriser le commerce éthique et j’en passe). Pour autant, je sais d’ores et déjà que je ne serai pas parfaite. On ne change pas de vie en un claquement de doigts. J’espère juste, selon mes priorités et à mon rythme, moins et mieux consommer, et surtout, être en phase avec moi-même.

mures-violettes

Mon évolution

Donc non, je ne serai pas exemplaire, c’est déjà une certitude ; mais à travers ce blog, j’ai envie de partager mon évolution sur ce chemin, vous raconter mes découvertes et conseils, mais aussi les difficultés que je rencontrerai (j’en ai déjà un bon paquet en stock). Ce qui est sûr, c’est qu’aujourd’hui je me sens prête à amorcer un changement dans ma manière de vivre.

chemin-plage-minimalisme

Que vous soyez vous aussi dans une démarche minimaliste ou slow life, ou juste que cela vous interpelle, je vous invite à me suivre ici ou sur Facebook pour que l’on puisse échanger sur ce(s) sujet(s) (sans jugement, c’est important de le dire).

Toutes les photos de ce billet sont issues de mon compte Instagram, si cela vous tente de me rejoindre ! 

Merci de m’avoir lue & au plaisir de vous lire,

Mots En Scène

Blog à tendance minimaliste et slow lifestyle

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookPinterestGoogle Plus

Share:
Written by Mots En Scène
Blog à tendance minimaliste et slow lifestyle